Nathan Pour les 6-14 ans
Accueil / Les programmes scolaires / Réforme-grandes lignes
Réforme 2016 : demandez le programme !

Réforme 2016 : demandez le programme !

Avec la réforme des programmes qui sera appliquée à la rentrée 2016, finie la vision annuelle de la scolarité ! Désormais, il est prévu de nouveaux cycles de trois ans. Dans cette nouvelle organisation, les professeurs peuvent prendre le temps de revenir avec l’élève sur les apprentissages non acquis d’une année sur l’autre. Reprendre les apprentissages afin d’atteindre les exigences à la fin du cycle des apprentissages fondamentaux permet de prendre en compte le rythme de chaque élève, d’éviter les redoublements à la fin de l’année scolaire et d’asseoir un apprentissage en profondeur à la fin du cycle.

Une réforme de toutes les matières, dans toutes les classes

La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013 a lancé le chantier de la réforme de l’école et du collège. Les nouveaux programmes scolaires de l’école maternelle sont entrés en vigueur à la rentrée 2015. Ceux pour l’élémentaire et le collège ont été arrêtés et inscrits au Bulletin Officiel le 26 novembre 2015. Ils entrent en application à la rentrée scolaire 2016.

Voici ce qu’il faut retenir de cette réforme pour l’école :

Un nouveau socle commun

Les nouveaux programmes s’appuient sur un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Ce socle définit tout ce qu’un élève doit maitriser en France à la fin de sa scolarité obligatoire (de 6 à 16 ans).

L’objectif est de créer un « bagage » de savoirs et de compétences, commun à tous les élèves, une culture partagée. La maitrise du socle est attestée par l’obtention du diplôme du brevet en fin de classe de troisième.

Ce socle s’articule autour de cinq domaines :

- les langages pour penser et communiquer,
- les méthodes et les outils pour apprendre,
- la formation de la personne et du citoyen,
- les systèmes naturels et les systèmes techniques,
- les représentations du monde et l’activité humaine.

Des cycles scolaires réorganisés

Trois nouveaux cycles de trois ans ont été définis pour la scolarité des élèves :

Le cycle 2 :
CP, CE1, CE2, cycle des apprentissages fondamentaux. Le cycle 1, celui de l’école maternelle (Petite, Moyenne et Grande Section), est devenu un cycle à part entière. La maitrise de la langue française reste l’une des priorités du cycle 2.

Le cycle 3 :
CM1, CM2 et 6e, cycle de consolidation. Ce cycle, à la charnière de l’école et du collège, veut assurer la continuité pédagogique entre le primaire et le secondaire. Il entend conforter les apprentissages fondamentaux acquis en cycle 2.

Le cycle 4 :
5e, 4 e, 3e, cycle des approfondissements. A la fin du cycle, les élèves, devenus adolescents, doivent maitriser le socle commun. L'accent est mis sur l'interdisciplinarité.

Des nouveaux programmes

Les programmes ne sont plus conçus par année mais par cycle. Les élèves ont désormais trois ans pour remplir les objectifs d’un cycle. Ils sont liés au socle : chaque enseignement doit contribuer à valider l’acquisition du socle commun. Les programmes précisent les connaissances et les compétences que les élèves doivent acquérir par discipline et les attendus de fin de cycle.

Une évaluation remaniée

• Un nouveau livret scolaire, simplifié et unique sur tout le territoire, est mis en place à la rentrée 2016. Il suivra les élèves du CP à la 3e. Il se compose d’un bulletin trimestriel avec le niveau de l’élève par matière, les appréciations générales et les projets menés (EPI, parcours éducatifs : parcours Avenir, parcours citoyen, parcours d’éducation artistique et culturelle) et d’un bilan de fin de cycle.

En fin de CE2, 6e et 3e, l’élève sera évalué sur sa maitrise des composantes du socle commun à l’aide de quatre critères : maitrise insuffisante, fragile, satisfaisante, très bonne.

• Un brevet plus dense à la fin de la 3e. Une nouvelle épreuve écrite de sciences expérimentales : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre (SVT), technologie est inscrite au programme.

Les élèves auront aussi une épreuve orale de 15 minutes durant laquelle ils défendront un des projets qu’ils auront mené lors des EPI ou l’un des parcours éducatifs. Le diplôme sera remis aux élèves lors d’une cérémonie à la rentrée de septembre suivant l’obtention du brevet, dans leur ancien collège.

Des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) au collège

Ils ont fait couler beaucoup d’encre. Ils font désormais partie des enseignements complémentaires du collège.

À partir de la 5e, les élèves devront choisir de mener deux projets par an à choisir parmi les thèmes suivants : développement durable ; sciences et société ; corps, santé et sécurité ; information, communication, citoyenneté ; culture et création artistiques ; monde économique et professionnel ; langues et cultures de l’Antiquité ; langues et cultures régionales et étrangères. Ces projets seront animés par des enseignants de différentes disciplines.

Les élèves débuteront l’apprentissage d’une deuxième langue vivante en 5e et non plus en 4e.

OK